Le Dien Chan appelé aussi réflexologie faciale est une méthode naturelle d’accompagnement de la douleur et des troubles fonctionnels qui rentre dans le cadre de la réflexothérapie. Le Dien Chan est une méthode inventée au début des années 1980, par le Professeur Bùi Quôc Châu.

Parce que le visage est très proche du cerveau, richement vascularisé et pourvu de nombreuses terminaisons nerveuses, on obtient par des techniques de stimulation, sur des points ou des zones réflexes du visage, des résultats efficaces et immédiats dans le traitement d’un grand nombre de maux, tels que : les allergies, les règles douloureuses, les maux de tête, les problèmes digestifs, les nausées, l’eczéma, l’acné, le psoriasis, les hémorroïdes, les gingivites, les troubles du sommeil, …

Le Dien Chan permet ainsi de soulager quasiment toutes les douleurs et améliorer la qualité de vie.

Le Dien Chan est une technique thérapeutique simple qui est pratiquée en sessions de courte durée, pendant lesquelles on atteint de façon quasi immédiate, un soulagement des douleurs aiguës. Une continuité dans le suivi des séances permettra alors d’atténuer et d’améliorer le trouble concerné.

Son objectif :

Une action efficace sur les problèmes neurologiques, surtout ceux en relation avec la digestion, la circulation sanguine, la vessie, les affections de la peau et sans oublier les rhumatismes.…

  • Rétablir le déséquilibre en cas de désordre du métabolisme
  • Soulager les douleurs musculaires tels les torticolis, les entorses, et les maux de tête
  • Action sur le sommeil et l’insomnie
  • L’effacement des rides
  • Le rajeunissement du visage grâce au raffermissement et à la souplesse de la peau.
  • La régulation de la circulation sanguine
  • L’élimination des impuretés
  • Mais aussi et surtout une réponse à toutes les addictions (cigarettes, alcool, nourriture…)

La Réflexologie, comme toutes autres techniques, ne remplace pas un traitement médical, mais peut être utilisée en complément de celui-ci, en le renforçant. Un Réflexologue ne peut pas établir un diagnostic, ni modifier un traitement médical ou faire une prescription.


En haut